Place à l'imagination, si c'est encore possible