Ah, si les phares de la pensée portaient aussi loin...